informations précises suite à expérience en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

informations précises suite à expérience en cours

Message  hopimesa le Mer 7 Nov - 0:06

Suite à notre présentation, le membre Gunday écrit...

Bienvenue,
Votre retour d'expérience m'intéresse fortement.
Serait il possible d'en savoir plus?

Je me pose particulièrement la question des revenus minimums pour subvenir aux besoins non faisable par nous même (je pense aux produits exotiques, aux impôts, ...).

Merci d'avance!


Après, avoir déambulé dans le forum, la première chose qui me vient à l'esprit, c'est la certaine naiveté qui y règne, lié certainement a une méconnaissance de la réalité a vivre autrement.
Le rêve et le désir d'avenir est le propre de l'homme, et si nos politiques si affligeant, ne peuvent se résoudre a nous permettre ce que nous voulons, il est de notre devoir d'y acceder.
Mais comme toutes expériences humaine, l'expérience de vivre autrement n'est pas anodine, elle peu même être dangereuse, pour nous et nos proches...
Aussi, aucune improvisations n'est envisageables.
La première chose a définir, c'est notre envie...
Qu'est que je veux précisément?, et pas seulement qu'est que je ne veux pas ou plus. Que suis je pret a sacrifier? et jusqu'ou suis je pret à aller?
Un exemple, un membre préconise la chasse à l'arc comme moyen de subsistance. L'arc est certainement un noble art, mais comment envisager un seul instant que cela soit possible?
il ni a plus de gibier en France, le seul gibier chassé est du gibier lâché les semaines avant l'ouverture, il faut les voir ces faisans picorant le bord des routes et l'air ahurie qu'il prennent au passage des voitures...
même, les culs blancs, (chevreuil) sont compté chaque année, et leur trucidation, si vous êtes trucideur soumis à moult réglementation et restriction.
Ce que je veux dire par là, n'est pas de condamner le fantasme, le rêve, mais de toujours le confronter au plus près à la réalité du terrain.
On ne battit pas un projet du détails à l'ensemble, mais c'est l'ensemble qui doit créer les détails qui feront notre vie.
Voilà, pour commencer, et a la demande de Gunday: la douloureuse...

accession au lieu de vie. Nous sommes installé en Creuse, le trou du c de France... souvent pris en exemple par nos média quand il s'agit de définir le summum de l'abandon territorial allié au summum de la désertification. et pour cause, sur la commune 8 habitants au KM carré, si on soustrait le nb d'habitants vivant dans le village, nous sommes 0,O25 habitants à l'hectare sur le reste de la commune. Super, pensez vous "il y a de la possibilité, du vacant".C'est vrai et pas vrai à la fois. Vrai pour le vacant,
plus difficile pour les possibilités. Il y a bien de nombreuses maisons a vendre, voir de très nombreuses, mais pour la terre c'est quasiment impossible d'acquérir.
Il y à moins de 50 ans les fermes faisaient en moyenne 10 hectares fragmentés en 10 ou 15 parcelles, Pour survivre elles ont du regrouper leurs parcelles, mais cela n'a pas suffit, 10 hectares c'est trop petit pour la rentabilité, alors les plus gros ou les plus chanceux rachetaient leurs voisins, ils sont passés a 20 hectares, puis 30, 50, 100...Maintenant c'est 250, 300 pour le peu d'exploitants qui restent. Bon pour faire claire, et court, partout ou vous mettez les pieds dans notre désert c'est chez quelqu'un,même si cela n'en a pas du tout l'air.
Pour récupérer du terrain, il faut acheter la maison, ou la ruine proposée... suivant gout et moyen perso.
dans le concret, mon plus proche voisin un ancien ingénieur automobile sans emploi, achète un tas de pierres couvert de tuiles amiantées sur 2 hectares de friches pour 35 000 euros.
Perso nous achetons une ancienne ferme, inhabitée depuis plus de 35 ans qui comprend une maison d'habitation, deux grandes granges l'ensemble 800m carré environ, un raccordement out à EDF en triphasé, pas de raccordement au réseau d'eau, mais un puits devant la maison, le tout avec un peu plus d'un hectare autour des bâtiments. Prix de la babiole 110 000, frais de notaire inclus.
La taxe d'habitation,c'est 450 euros par an, les impôt locaux la même chose, soit un total de 900 par an.
Pour effectuer les travaux, nous avons du raccorder la maison au réseau d'eau (afin de ne pas assécher le puit) 1000 euros au raccordement, et un abonnement annuel de 95 euros plus la conso perso.
Bon, ben, ca commence mal le rêve pensez vous.Mais détrompez vous et attendez la suite au prochain épisode, car la, j'ai des choses à faire...
Au prochaine épisode... Le couple de parisiens directement extrait d'un appartement neuf du 13ème débarque avec une envie plus grosse que le monde, un 22 décembre, avec 110cm de neige et un Moins 15 degré au thermomètre, dans leur nouvelle vie. un bien beau souvenir il est vrai...
Amicalement
Jean et Claire




hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  gunday le Jeu 8 Nov - 10:24

Pour le gibier, nous sommes bien d'accord, au mieux, ça apporte un complément, au pire, ça fait passer le temps...

Idem pour la répartition des terres agricoles. Mais de nombreuses régions rurales sont en pleine chute démographique, donc des biens avec terrain sont disponibles. (en surveillant, je vois régulièrement des biens de quelques hectares passer).
De même de nombreux "petits" agriculteurs arrivent encore à résister, mais il est vrai que le temps et surtout les aides agricoles jouent contre eux.
Néanmoins, en autosubsistance, il ne faut pas forcément des quantités folles de surface. Donc les critères sont plus simples.



En fait, ce qu'il me gène dans notre projet, c'est vraiment l'impact sur la vie courante.
En particulier au niveau financier. Car effectivement, comme vous le dites si bien, l'éducation travailler pour gagner des sous pour vivre est profondément ancré.


Sinon pour l'eau, avez vous pensez à retraiter l'eau de pluie?
Le site eautarcie est une mine d'information sur ce point.

A bientôt pour de prochaine aventure! Wink

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

eau de pluie

Message  hopimesa le Jeu 8 Nov - 15:18

[img][/img]

oui la récupération et le stockage de l'eau de pluie, est primordiale, pour l'autonomie.
Sur la photo jointe, la récupération de la façade sud 5oo litres avec déversoir de surplu vers le puit, plus filtrage au sable de loire .
Malheureusement, depuis 2009 une déclaration en mairie est obligatoire, qui oblige à faire 2 fois l'an des analyses l'une au niveau P1 montant 16O euros et une au niveau des métaux lourds
montant 1000 euros
Si par exemple vous avez des enfants qui boivent de cette eau et que les 2 analyses ne sont pas respecter, La DASS ce fera un plaisir de vous retirer la garde de vos enfants, pour mise en danger de personnes dépendantes.
Pour les bêtes et le jardin pas de problème.
Pour le reste...

hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  gunday le Jeu 8 Nov - 15:34

Tu connais les articles de loi imposant ces tests?

Question annexe : est il possible de s’exonérer de ces tests en cas d'utilisation de filtre spécifique (filtre au charbon actifs).

En fait je pense plus particulièrement au système pluvalor développé par notre ami sur eautarcie.

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une partie des décrets sur l'eau

Message  hopimesa le Jeu 8 Nov - 16:02

DECRET « PUITS ET FORAGES PRIVES » : UN NOUVEAU REGIME DE DECLARATION

Les particuliers qui utilisent ou envisagent d’utiliser une eau prélevée dans le milieu naturel pour un usage domestique vont devoir se plier à de nouvelles règles en matière de prélèvement en surface, puits, forages (ci après nommés « ouvrages »).
Un décret n° 2008-652 du 2 juillet 2008 (JO du 4 juillet 2008) est venu modifier le code général des collectivités territoriales en y ajoutant les articles R2224-22 à R2224-22-6. Cette évolution, attendue depuis la publication de la LEMA et son article 54, concerne les usages domestiques de l’eau et l’utilisation de l’eau est destinée à la consommation humaine lorsque celle-ci est issue d’installations privatives.
Tout prélèvement, puits ou forage réalisé à des fins d’usage domestique de l’eau fait l’objet d’une déclaration auprès du maire de la commune concernée. Les informations relatives à cette déclaration sont tenues à disposition du représentant de l’État dans le département et des agents des services publics d’eau potable et d’assainissement. Un décret en Conseil d’État fixe les modalités d’application du présent article. (LEMA, art. 54 / article L2224-9 du CGCT).
Article R214-5 du code de l’environnement définissant une eau destinée à un usage domestique : « Constituent un usage domestique de l’eau, au sens de l’article L. 214-2, les prélèvements et les rejets destinés exclusivement à la satisfaction des besoins des personnes physiques propriétaires ou locataires des installations et de ceux des personnes résidant habituellement sous leur toit, dans les limites des quantités d’eau nécessaires à l’alimentation humaine, aux soins d’hygiène, au lavage et aux productions végétales ou animales réservées à la consommation familiale de ces personnes. »
Est assimilé à un usage domestique de l’eau tout prélèvement inférieur ou égal à 1 000 m3 d’eau par an, qu’il soit effectué par une personne physique ou une personne morale et qu’il le soit au moyen d’une seule installation ou de plusieurs, ainsi que tout rejet d’eaux usées domestiques dont la charge brute de pollution organique est inférieure ou égale à 1,2 kg de DBO5.
R1321-1 du code de la santé publique définissant une eau destinée l’eau est destinée à la consommation humaine : « 1° Toutes les eaux qui, soit en l’état, soit après traitement, sont destinées à la boisson, à la cuisson, à la préparation d’aliments ou à d’autres usages domestiques, qu’elles soient fournies par un réseau de distribution, à partir d’un camion-citerne ou d’un bateau-citerne, en bouteilles ou en conteneurs, y compris les eaux de source ; 2° Toutes les eaux utilisées dans les entreprises alimentaires pour la fabrication, la transformation, la conservation ou la commercialisation de produits ou de substances, destinés à la consommation humaine, qui peuvent affecter la salubrité de la denrée alimentaire finale, y compris la glace alimentaire d’origine hydrique. A l’exception des eaux minérales naturelles. »
Entrée en vigueur du décret :
A partir du 1er janvier 2009 pour les nouveaux ouvrages de prélèvements
Au plus tard le 31 décembre 2009 pour les ouvrages entrepris ou achevés avant le 31 décembre 2008
Quand réaliser cette déclaration ? La déclaration doit être faite par l’utilisateur de l’ouvrage au maire de la commune d’implantation doit être faite au plus tard un mois avant le début des travaux.
Liste des pièces du dossier de déclaration : Un arrêté devrait venir préciser le contenu de cette déclaration. En attendant, la liste des pièces à fournir est donnée par le premier article du décret, inscrit à l’article R2224-22 et au 1° et 3°de l’article R2224-22-1. Ce dernier alinéa donne une précision de taille pour le cas d’une eau est destinée à la consommation humaine, le dossier de déclaration devra être complété par les résultats d’une analyse de la qualité de l’eau effectuée par un laboratoire agréé par le ministère chargé de la santé. Le maire doit mettre ces informations à disposition du préfet et des services publics d’eau potable et d’assainissement. Les modalités de dépôt du dossier de déclaration sont fixées par les articles R2224-22-1 et R2224-22-2.
Contrôle des dispositifs de prélèvement, puits ou forages réalisés à des fins d’usage domestique de l’eau : L’article L2224-12 du CGCT, prévoit, à propos du règlement de service, que les agents du service d’eau potable puissent accéder aux propriétés privées pour « procéder au contrôle des installations intérieures de distribution d’eau potable et des ouvrages de prélèvement, puits et forages ». Le règlement de service fixe les modalités de ce contrôle.
Le contenu du contrôle des ouvrages par les agents du service est prévu par l’article R2224-22-3 du CGCT. Un arrêté devrait venir en préciser les contours. Il comprend notamment :
« 1° Un examen des parties apparentes du dispositif de prélèvement de l’eau, du puits ou du forage, notamment des systèmes de protection et de comptage ;
« 2° Le constat des usages de l’eau effectués ou possibles à partir de cet ouvrage ;
« 3° La vérification de l’absence de connexion du réseau de distribution de l’eau provenant d’une autre ressource avec le réseau public de distribution d’eau potable. »
L’article R2224-22-4 CGCT apporte quelques éléments explicatifs concernant la mise en œuvre du contrôle réalisé sur les ouvrages notamment : « Le service chargé du contrôle informe l’abonné de la date du contrôle au plus tard sept jours ouvrés avant celui-ci. « Sont seuls autorisés à procéder aux contrôles les agents nommément désignés par le responsable du service. « Le contrôle est effectué en présence de l’abonné ou de son représentant. « L’accès et la visite des lieux sont limités aux seules nécessités du contrôle. « Le service notifie à l’abonné le rapport de visite. « Hors les cas visés par l’article R. 2224-22-5, un nouveau contrôle portant sur le même ouvrage et pour un même abonné ne peut être effectué avant l’expiration d’une période de cinq années. « Le règlement de service fixe les tarifs des contrôles, en fonction des coûts exposés pour les réaliser. »
Les autres dispositions de ce décret du 2 juillet sont contenues dans les articles R2224-22-5 du CGCT (risques de pollution du réseau) et R2224-22-6 (bilan annuel des contrôles).
Ce régime de déclaration pour les dispositifs de prélèvement, puits ou forages réalisés à des fins d’usage domestique de l’eau ainsi crée va rendre plus difficile la possibilité pour tout un chacun de faire usage de l’eau dont il dispose. Les ministères de la santé et de l’écologie viennent cependant d’apporter les bases d’une réglementation claire, certes stricte envers les particuliers, mais qui permets de cadrer des pratiques qui peuvent s’avérer parfois risquées pour la population et ou coûteuses pour les services.
Pour en savoir plus, les fiches du guide des services eaudanslaville.fr sur l’eau potable (accès abonné)
-////-

hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  geispe le Jeu 8 Nov - 19:34

intéressant... je ne connaissais pas.
je vais peut-être mettre un lien vers ce post dans la bibliographie afin que l'on puisse le retrouver.

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

suite de l'épisode précédent

Message  hopimesa le Jeu 8 Nov - 23:08

Préambule et résumé

en préambule , et à propos de cette question de l'eau

Je ne pense pas qu'un quelconque système de filtrage ne soit exonéré par cette loi
en effet, les tests portent aussi sur les infrastructures: Puits, cuves, et surtout sur le non raccordement de votre mini-réseau au réseau de votre commune. (je ne connais pas le montant de cette visite)
Que le test de votre eau, est réalisé par des techniciens certifiés, en l'occurrence et à 90 pour cent, des techniciens du syndicat des eaux qui gèrent votre communauté de communes, ( les résultats sont souvent d'ailleurs négatif, pour votre eau)
Enfin bref, un scandal parmi tant d'autres, qui prouve la gène(euphémisme) de nos dirigeants face au notion d'autonomie de l'individu.

Résumé:
nos deux parisiens quittent Paris, après avoir acheter une ancienne ferme, et un peu de terrain en Creuse. But du jeu, et dans l'ordre: vivre mieux, vivre autrement (avoir un impact mini sur leur nouvel environnement), consommer mieux, et avant tout Apprendre!
J'ai consulté le post sur les propositions d'échelle d'autarcie. Pour préciser les choses, nous nous situons plutôt sur le bas de l'échelle (pas trop autarciques), mais cela ne fait que 7 années que nous sommes ici, et il y à certaines choses qui prennent beaucoup de temps (rendre vivante un terre quasiment morte, par exemple).
Pour reprendre une liste existante sur le post (échelle d'autarcie) je dirais plus simplement que nous sommes indépendant sur : travail et financement (une demi journée à deux personnes y est consacré chaque jour), sans patrons et sans casse c.... et sans déplacements.
légumes et fruits potager, verger pour 80% de la conson..
Autarcie sur l'eau 60%
Chauffage bois et accessoirement a point électrique quand la température tombe trés bas -15°-20°
Pour l'électro ménagé, le multi média tout électrique (un post noir)
L'incontournable voiture,et son essence (1 plein par mois, diesel 50/55 euros)
Course: super marché, au choix 20 ou 25 km d'ou l'incontournable voiture... il y a d'autres postes, mais nous verrons plus tard...
Donc pour revenir à la question de Gunday "le cout dans la pratique"
Je rajoute, le bois pour le chauffage, le petit bois étant récupérer au cour de l'année, Claire jubile a cette occupation) , 4 cordes de chênes coupé en 80cm ( 4 cordes c'est 8 stères soit 8 m cube avec le vide entre les rondins) cout de ce bois 350 euros
Pour le poêle, ce dernier à été acheter avec un crédit d'impôts d'état de 2000 a notre charge 3000 euros. Il à été acheter pour chauffer la partie habitation en attendant l'aménagement des granges
et l'auto construction d'un poêle de masse.
L'outillage est un poste important, quand vous ne pouvez compter quasiment que sur vous. divisons en deux l'outillages/ travaux et entretiens. Pour l'entretien et l'environnement, nous utilisons à 90% de manuel.
bêches, faux, râteaux, brouettes, pelles, pioches, sécateurs,une tondeuse hélicoïdale, entorse une petite tondeuse électrique, une tondeuse thermique auto portée (d'occasion, 750 euros), et une tronçonneuse thermique 300 euros qui relais en temps et fatigue les scie à buches les haches et les coins, (consomme huile et mélange en petite quantité). J'ai longtemps réfléchi à l'achat d'un tracteur, mais partant du principe que si des cultures devaient être mises en place ce serait sans labour sur bois aréal fragmenté et que je pouvais faire l'impasse, tant pis pour le mal de dos... et les regrets...
Sur un post de ce forum, j'ai lu une note sur les outils d'occasions, pour le jardin et les champs, c'est assez rare de trouver en état correcte, je suis toujours a l'affut mais...c'est rare.

Pour les outils travaux, j'ai fait le choix d'acheter au moins chère, si ca casse je rachète,c'est pas un si mauvais calcul exemple une perceuse, burineuse de chez Hilti coute 1000/2000 euros garantie 3 ans. J'ai pris le bas de game d'une marque (made in china) 39 euros, en 7ans j'en suis à la troisième, et elle vient d'ouvrir une porte dans un mur de 80 d'épaisseur en pierre d'auvergne (une journée et demi de travail, pour que deux boucs nains est une sortie à l'est (soleil du matin). bien sur, il y a des choses qui ne marchent jamais, comme une ponceuse à ruban, durée de vie 3 minutes... La loterie.
Bon l'incontournable pour la rénove, c'est la bétonnière. J'ai pris une électrique, et a petite capacité 200 litre 150 euros, pour pouvoir l'installer au plus près de la zone de travail, pour le béton c'est moi alone, alors gaffe à la fatigue.

La fatigue est bien le maitre mot, voir le traitre maux, de nos envies, elle va de paire avec le temps qui ne joue guère en notre faveur ( j'ai 55ans la semaine prochaine)
Notre première objectif est de vivre mieux, nous y travaillons... d'ailleurs je dois y aller...
a suivre
amicalement




hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  gunday le Ven 9 Nov - 11:12

hopimesa a écrit:Je ne pense pas qu'un quelconque système de filtrage ne soit exonéré par cette loi
En fait, j'ai trouvé l'infos que je cherchais. La récupération d'eau de pluie pour utilisation alimentaire est interdite en France. Donc pas besoin de test.
Pour la belgique, où c'est autorisé, je ne sais pas!

A lire votre résumé, je vois que vous avez l'air toujours en plein travaux.
Je vois qu'au niveau alimentaire, vous êtes plutôt bien avancé! (80% c'est un très bon résultat)

Par contre la bétonnière, c'est vraiment utile?
On en a jamais acheté, car c'est trop de boulot pour l'entretien. (d'après mon père, 1er lavage au sable pour enlever le ciment collé, puis lavage intensif à l'eau).
Au final on fait le béton dans une brouette, et après on passe le tout à l'eau.
Le ciment qui reste dans la brouette sert à boucher les trous! Very Happy

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  looping le Jeu 5 Sep - 18:13

Bonjour, je deterre ce post en esperant le relancer...

Interessant ton retour d'experience hopimesa..

Je devrai (si tout se passe comme prévu..) me trouver dans la meme situation que toi d'ici quelques temps..
(achat d'une maison avec terrain, source, et bois dans le meme departement que le tien)

Vous etes arrivés là bas sans pied à terre, ni famille ou amis presents ? (aide / conseils potentiels)
Vous faites un peu d'élévage ? (lequel / lesquels ?)
Quelle surface avez vous dédié au potager ?

Si tu es toujours present sur ce forum, j'aurai surement d'autres  questions ...

@+
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réponses pour Looping

Message  hopimesa le Sam 7 Sep - 9:23

réponse à vos question :

Pas de pieds à terre, ni familles, ni amis
Pas d'élevage, si ce n'est 2 boucs nains, pour l'entretient écologique des prés (un bien mauvais calcul en fait, si ce n'est l'exercice que procure le fauchage du foin pour l'hivers (minimum
15 jours d'exercice très physique) en contre partie fumier fait maison (ils nous aient tout a fait impossible d'envisager l'abattage des bêtes...
Pour le potager 200 m2 actif compter un tiers de plus pour jachère . (rotation et repos des cultures)
Voilà
amicalement
Jean

hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  looping le Sam 7 Sep - 22:58

Merci !

Mon compromis est signé, je vais pouvoir commencer à établir concrètement mon projet, tout doucement, mais surement.
Cela se fera petit à petit, nous devons encore travailler qques temps..

On commencera par installer plusieurs arbres fruitiers dès cette fin d'année, et entretenir ceux existants déjà.
Ensuite, viendra le temps de restaurer les batiments..

...
et l'auto construction d'un poêle de masse.
...
Très interessant ça !
C'est possible d'en savoir plus ?
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  itank le Ven 13 Sep - 18:35

J'ai lu le post entre les lignes mais je voulais simplement réagir par rapport à l'auto-construction d'un poêle de masse car j'avais fais quelques recherche pour m'en fabriquer un mais je ne me suis toujours pas lancé. Le principe c'est de construire son poêle avec des matériaux qui récupère la chaleur (argile, brique,...) afin d'avoir une grosse inertie qui permet de chauffer toute la maison. La chaleur ne pars plus dans le conduit mais est récupérer par le poêle.
Il y a aussi le rendement du poêle qu'il faut prendre en compte, pour cela le rocket stove serait un des plus performants et réalisable en autoconstruction.

Sinon très beau projet dans la Creuse, par contre le chapitre sur le "vive le made in china"  m'horripile, et c'est peu dire ^^ Je pense que l'occasion ou la récupération puis la réparation vaut mieux que d'acheter une merde chinoise qui permet de maintenir un système qui esclavagise des millions d'individus.
Cette parenthèse faite, cela fait plaisir de voir des gens qui réussissent à vivre différemment et qui le vive bien.
Bon courage à vous et prenez le temps de profiter.

itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  looping le Sam 14 Sep - 0:14

Slt et merci pour le rocket stove ! Wink 
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

3 ans plus tard

Message  hopimesa le Lun 13 Juil - 22:46

Toujours vaillant, toujours en Creuse, un peu plus buriné, un chouille foubu, c'est l'été, la sécheresse, un demi journée de pluie en juin rien en ce début juillet, tout est sec de sec et le jardin souffre, de belles tomates en perspective et pour ces deux dernières années un nouveau pari, entretenir les hectares de terre avec moins de 10 litres d'essence par an. Pari tenu, avec l'acquisition d'un couple de lama suri. Un peu cherosse a l'achat, mais sans comparaison avec l'entretient d'un parc agricole. et puis en prime, de belle randonnées, sur les volcans d'auvergne
Amicalement
hopimesa

hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  geispe le Mar 14 Juil - 15:35

re-bonjour ! chez moi c'est assez pareil du point de vue sécheresse... le jardin commence a souffrir (pommes de terre en culture principale : çà pousse dans presque n'importe quelles conditions... sauf s'il n'y a pas d'eau longtemps...) j'ai arrêté les tomates depuis longtemps car elles finissaient systématiquement par avoir le mildiou, mais faudrait peut-être que je reprenne... avec le nouveau climat... :-)
un lama finalement çà broute et çà nettoie... et çà donne du fumier pour la culture ou pas forcément ? (si par exemple ils sont parqués dans un pré)
(j'ai une vieille jument de 28 ans qui se charge de çà...)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

précisions

Message  hopimesa le Mer 15 Juil - 11:49

Pour les tomates, c'est assez facile, mettre 10 litres d'eau par Pied a la plantation, puis ne plus jamais arroser cela force le pieds a enfoncer profondément ses racines, ne jamais rien couper sur le plant, même pas les gourmands, et être patient... (pailler généreusement)
Pour les lama, leur fumier est si riche que l'on ne peu l'utiliser que 1 a 2 ans plus tard, mais vraiment balaise l'engrais bio; pour le ramasser facile car ils font toujours sur le même tas ( une pyramide de crottes, style biquette format olive, et sans odeurs)


hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  geispe le Mer 15 Juil - 12:43

intéressant, merci. une question encore, qui me vient à l'esprit, çà fait de la laine, un tel lama ?

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

pour la laine

Message  hopimesa le Jeu 16 Juil - 21:28

oui, pour la laine c'est assez incroyable, sur la photo précédente, ils ont leur coupe d'été, a la fin de l'hivers ils ressemblent plutôt a cela
le lama suri a la particularité d"avoir une laine méchée style reggae, il est impératif de le tondre chaque printemps, sa laine est d'une douceur incroyable et elle ne contient pas de suint (de la graisse, comme sur la laine de mouton), nous la filons  tel quel, sans la carder, et lavons seulement après les écheveaux (les pelotes) je donne la laine a une copine tisserrande.
attention le lama ne peut vivre seul il lui faut un congénère de son espèce, un ane ou un cheval ne font pas l'affaire, il serait extrèmement malheureux et vous passerez votre temps a lui courir après. Ils sont d'un caractère très proche du chat, avec l'intelligence du cheval.
perso je me régale de leur compagnie

hopimesa

Messages : 16
Date d'inscription : 05/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  geispe le Ven 17 Juil - 9:27

merci... intéressant... :-)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: informations précises suite à expérience en cours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum