La petite bête qui monte ... qui monte !

Aller en bas

La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Mer 20 Avr - 22:15

Bonjour,

Le brut (brent) atteint 45 dollars aujourd'hui.
Pour mémoire, le plus bas récent a été de 27 dollars le baril.
On est donc à environ 50% de plus depuis le plus bas, ce n'est pas négligeable.
Bon, à ce stade, rien de grave, ce peut même être volontaire ; certains pays producteurs alliés des U.S souffrent peut-être un peu trop du prix actuel, ce qui amènerait l'oncle Sam et l'allié saoudien à faire des concessions.
En tout cas, ces deux là prennent beaucoup de précautions dans leur communication pour dissuader les spéculateurs, en claironnant sur une grosse surproduction, l'Iran qui ouvrirait les vannes, l'impossibilité d'un accord, tout ça ...
Sauf que pendant ce temps, le prix du baril, il monte, lentement mais sûrement, et ça, ça indique à coup sûr un marché plutôt sous-alimenté.
Rien de bien surprenant, quand on sait que les gisements traditionnels perdent de l'ordre de 3 à 5% lorsqu'à maturité, ce qui concerne plus de la moitié de ces gisements aujourd'hui, que le taux de déclin des gisements non conventionnels est bien plus élevé, que les découvertes sont devenues anecdotiques et que les investissements, très fortement montés ces dernières années, sont déjà en replis d'environ 50%.

Normalement, l'économie mondiale, en triste état, devrait nous épargner une remontée trop fulgurante, mais c'est du coté monétaire, avec tout ce qui a été créé par les banques centrales que ça craint. Déjà ces derniers jours, la volatilité sur le pétrole n'était pas négligeable.
Personnellement, vu l'état du système économique et financier mondial, si ça repart brutal, je suis presque sûr que ça fera tilt.

Je crois que les années 2018/2020 risquent d'être un peu animées.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Mar 7 Juin - 22:53

Bonjour,

Le cap psychologique des 50 dollars le baril a été allègrement franchi aujourd'hui (on est ce soir à 51,40 dollars le baril de brent).
Ca devient un peu inquiétant, bon, ça soulage un peu les producteurs genre Brésil ou Venezuela qui ne sont pas au mieux, mais les consommateurs de premier ordre (U.S., Chine, Europe) ne sont franchement pas en état de subir une nouvelle hausse au-dessus de 70 dollars le baril.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  Harleycamaro le Mer 29 Juin - 18:33

Je reviens d'une fin de semaine au USA. Le prix est désormais à 55 cents US le litre environ (Maine). À ce prix le consommateur américain n'a aucun intérêt vers les petites voitures et l'auto électrique. J'ai été surpris en faisant le plein pour ma part, 23 $ pour 8 heures de trajet...

Harleycamaro

Messages : 16
Date d'inscription : 09/08/2012
Age : 30
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Mer 29 Juin - 23:22

Bonjour,

Oui, aux states, les taxes ne représentent qu'environ 15% du prix de l'essence, quand le prix du baril représente environ 60 du prix payé.
(Mais le prix semble très variable en raison, par exemple, de la proximité d'une raffinerie ou non).
En France, c'est grosso modo le contraire.
Donc, l'essence est en général moitié moins cher aux US que chez nous.
Mais ça a pour conséquence de les rendre beaucoup plus sensibles que nous, économiquement, aux variations du prix du baril.
Quand le baril est passé de 27 à 50 dollars récemment, ça a eu pour conséquence pour nous une augmentation à la pompe de l'ordre de 15 centimes d'euro. Comme le litre était au plus bas proche d'un euro, ça ne fait qu'environ 15% de hausse. Pas négligeable mais pas traumatisant non plus, surtout quand on a connu des prix nettement plus élevés il n'y a pas si longtemps.
Au US, cette même augmentation du baril à dû se traduire à la pompe par une augmentation de l'ordre de 45% ; déjà plus sensible, même si le prix reste relativement bas par rapport à ces dernières années.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Mar 31 Oct - 8:37

Bonjour,

La petite bête (le cours de bourse du pétrole brut), a franchi les 60 dollars vendredi dernier. A ce stade, cette hausse va surtout soulager un peu les pays producteurs.
Chez nous, la conséquence pourrait être un démarrage de l'inflation, évoqué il y a peu par les banques centrales.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  Galipette le Lun 6 Nov - 10:11

I love you

Galipette

Messages : 22
Date d'inscription : 19/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Jeu 18 Jan - 12:38

Bonjour,

On a atteint les 70 dollars le baril ces derniers jours, ça commence à devenir sérieux. Officiellement, il a à trop de pétrole produit, et les producteurs se modèrent pour faire monter le prix.
J'ai quelques peines à croire à cette thèse, pour différentes raisons, et j'observe que pendant que le prix du baril monte, les stocks baissent nettement. Des stocks, il en reste, mais leur usage est normalement orienté vers les crises conjoncturelles, et non structurelles.
Je crois donc que la douce régularité de cette hausse ne va pas durer éternellement, sans avoir aucune idée de ce qui va suivre.
Ca sent le game over à plein nez. Mais bien sûr, tout va bien.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  Galipette le Ven 2 Fév - 16:05

JMJ confirme ton analyse.

"La dernière fois que la production mondiale de "liquides" (pétrole et condensats) a fait une longue pause, c'était de 2005 à 2010, et cela a directement déclenché le ralentissement économique qui a causé la "crise des subprime". Le nouveau plateau qui a démarré en 2015 a déjà fait monter le prix du baril de 20 à 70$... en attendant un nouveau "coup de froid" sur l'économie mondiale, qui tamponnera un volume de dettes qui a encore augmenté ?"

https://jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/la-tete-sans-les-jambes/

Galipette

Messages : 22
Date d'inscription : 19/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ca monte

Message  Balika le Mer 28 Mar - 13:50

Quand est-ce que la consommation de fossile va se heurter aux capacités (déclinantes) de productions ?
C'est un mystère. Et plus ça sera tard, plus ça sera foutu pour le climat.

Comme le disait Jancovici, nous ne payons pas le "vrai" prix de l'énergie.
Nous pouvons donc continuer à balancer du CO² dans l'atmosphère pendant un moment avant que le prix du baril ne soit fatal à l'économie mondialisée.
En France, en dessous de 2 € le litre, il ne se passera rien.

Pour que le prix monte en flèche, il faudrait une réelle pénurie.Pourquoi n'est-elle pas encore arrivée malgré les cris de Cassandre de l'AIE, les prophéties des anciens pétroliers, des économistes et des spécialistes de l'énergie ?

80% des ressources fossiles connues doivent rester dans le sol ! Neutral

Balika

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Mar 24 Avr - 13:40

Bonjour tous ;

On arrive à 75 dollars le baril, la montée est si progressive (de l'ordre d'un dollar par mois) que personne ne la remarque. Une telle régularité ne peut selon moi qu'être liée à l'usage de stocks qui viennent seconder l'offre lorsqu'elle ne répond plus à la demande ; autrement dit, ce marché, comme les autres, est sous contrôle.
Mais déjà, cette montée, aussi progressive soit-elle, porte en germe une inflation des prix qui posera de sérieux problèmes aux gestionnaires qui maintiennent en survie le système économique mondial. Car jusqu'à présent, ils répondaient à l'inflation par une hausse des taux d'intérêts .... qu'ils ont ramenés à 0 dans le but d'éviter une faillite en chaîne des états. En clair, ils auront le choix entre laisser partir l'inflation, laquelle arbitrerait dorénavant notre baisse de pouvoir d'achat, ou mettre en difficulté un grand nombre d'états (la dette est plus que jamais là ...). Dans deux, trois ans maintenant au plus tard, il commencera à y avoir de l'animation.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La fin ?

Message  Balika le Mer 25 Avr - 11:10

Si je pouvais avoir le temps de passer mon BPREA en maraîchage bio et de trouver un terrain à louer, ça serait cool.
Encore 3 ans, s'il-vous-plait. Very Happy

Une petite vidéo de Olivier Berruyer, du site "Les-crises.fr" qui correspond bien à ce que le directeur de BP (ou Shell ?) annonçait il y a quelques années sur les capacités de production et qu'il fallait mettre en production 4 fois la production de l'Arabie Saoudite d'ici 2020-2025, juste pour maintenir la production au niveau de l'époque.

https://www.youtube.com/watch?v=SCzEx5ucDK8

Attachez vos ceintures ... affraid

Balika

Messages : 11
Date d'inscription : 06/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  pragma tic le Jeu 17 Mai - 11:36

Bonjour,

Le brent à atteint les 80 dollars le baril ce matin, soit 5 dollars en moins d'un mois, une accélération sensible.
A noter que si beaucoup d'éléments rappellent la montée 2002/2007, (les variations intra-journalières augmentent, preuve de nervosité, voire de spéculation, la courbe s'en rapproche ...), un élément nouveau apparaît. En 2002/2007, la montée du baril était étroitement corrélée avec la parité euro/dollars, de sorte que la montée du baril ne se traduisait que modérée à la pompe chez nous. La montée actuelle n'est pas corrélée à la parité euro/dollars, qui stagne à une valeur moyenne de l'ordre de 1,2 euros pour un dollar. La monté du baril se répercute donc plein pot à la pompe française. L'essence se rapproche actuellement de ses plus hauts 2007, en partie à cause de la monté du baril, et pour dix centimes grâce à l'état, qui a cru bon d'appliquer encore une fois la maxime : quand ça baisse à la pompe, l'Etat pompe la baisse. C'est évidemment cette dernière cause qui est citée comme explication actuellement à la hausse de l'essence. La popularité de notre président comédien va s'en ressentir.
Enfin, gardons nous de projeter une issue identique à cette montée du pétrole à celle de 2007. Car tout à changé. En 2007, quand les subprimes ont servi de fusible, flinguant Lehman brothers et ralentissant brusquement l'économie, Zorro, heu, les banques centrales sont arrivées, et ont rattrapé la situation, en abaissant les taux à 0 et en monétisant industriellement. Le problème, pour cette montée, c'est que les marchés sont encore encadrés par les banques centrales, qui vont utiliser à maintenir le binz leurs dernières cartouches, et quand ça va claquer ... Zorro sera impuissant.
L'avenir devient parfaitement imprévisible, ce sera passionnant, mais à regarder bien planqué, je le crains.

pragma tic

Messages : 42
Date d'inscription : 16/09/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite bête qui monte ... qui monte !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum