le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  itank le Lun 15 Juil - 18:10

Bonjour,
Pour ceux qui veulent vivre en autarcie, le plus simple est de vivre avec la nature et non contre elle. Depuis des millénaires l'Homme a décidé que la meilleur façon de cultiver est de labourer ses champs, tellement bien que la majorité des agriculteurs n'envisagent même pas de faire autrement.
Pourtant aucun sol n'y est destiné; les végétaux ont évolué avec leur milieu sans aucun labour, l'optimum s'en passe.

Il faut donc chercher comment fonctionne la nature car on ne peut pas remplacer le labour par rien car le labour est censé aérer le sol et permet de lutter contre la végétation spontanée.
En observant on se rend compte que les sols naturels (prairies, forêt, talus,...) sont naturellement aéré voir même micro-aéré grâce à l'action de tous les organismes vivants dans ces sols. Ils digèrent les résidus de cultures (racines, fanes, bois, feuilles,...), ce qui à pour effet de l'aérer, de rendre assimilable les minéraux contenu dans les résidus par les végétaux, de créer un humus, de mélanger cette humus, aux argile et limon,... Bref de rendre un sol arable.
Donc le travail de la charrue est remplacé par l'action des organismes vivants dans le sol, certains appellent çà l'agriculture sur sols vivants. Mais attention ces petites bêtes ne travaillent pas pour rien, il faut les nourrir. Un des secret de la réussite d'une tel conduite de ces champs, c'est qu'il ne faut jamais laisser son sol nu, il faut qu'il y ai toujours une culture en place ou un paillage ce qui à pour effet, entre autres, de lutter contre la végétation spontanée. La nature est quand même bien faite^^

Voila, je voulais simplement partager mon évidence avec vous. Dites moi si vous avez déjà entendu parler de sans-labour, si vous y croyez, si vous l'envisagez ou même si vous pratiquez. Beaucoup reste à découvrir donc partageons.

itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  tranxen le Lun 15 Juil - 20:28

Je trouve que les agriculteurs labourent de moins en moins et quasiment plus vers chez moi, sûrement pas dans un objectif de respect de la nature mais enfin le fait est quand même là. J'en connais même qui n'ont même plus de charrue sous le hangar.

tranxen

Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  gunday le Mar 16 Juil - 9:26

Pareil par chez moi qui suis pourtant en pleine régions céréalières.
Le labour devient l'exception et non plus la règle.
De plus en plus laisse les fanes dans les champs et se contente de retourner la surface en semant la génération suivante.

L'intérêt pour l'agriculteur est de passer moins de temps dans les champs et d'économiser de l'essence.
D'ailleurs je remarque aussi que certains limitent les utilisations de produits chimiques. Là par contre, ce n'est que le début du mouvement.

Quand aux labours, il a quand même un gros avantage : détruire la végétation existante.
Ca parait idiot, mais dans mon jardin, je ne la réalise pas, et j'ai de nombreuses herbes qui concurrence mes plantations.
Un partie des courgettes et salades ont du mal à passer. Dans une zone que je n'ai pas nettoyé, c'est les tomates et les potimarrons qui ont du mal à démarrer. (pourtant c'est plutôt choc comme plante!)

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  itank le Mer 17 Juil - 17:52

Effectivement les agriculteurs du monde entier se mettent au sans-labour car c'est intéressant pour eux d'un point de vue économique à court terme donc en adéquation avec ce que la société recherche...
Tant mieux pour la nature car ces méthodes de production résolvent une grosse partie des soucis engendrés par les méthodes d'après guerre. De plus les méthodes dites TCS (technique culturale simplifié) ont l'avantage d'obliger l'agriculteur à aller dans le sens de la biologie du sol car c'est d'elle dont dépende les rendements. On peut même observer que certains agriculteurs conventionnels sont plus bio que d'autres agriculteurs certifiés BIO; çà donne de l'espoir


itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  itank le Mer 17 Juil - 17:58

Sinon pour la salissure dans le jardin, je vois 2 solutions;
L'une consiste à toujours avoir une culture en place ce qui empêche la végétation spontané de s'installer mais pas facile à mettre en place. J'essaie depuis plusieurs années mais il y a trop de paramètres à prendre en compte. A priori pour y arriver, le meilleur moyen serait de semer un maximum variétés simultanément et de voir ce qui y pousse. Cette méthode est mis en place par un agriculteur autrichien exeptionnel Sepp Holzer, à découvrir.

L'autre méthode, beaucoup plus simple et d'installer un paillage sur ces bandes de cultures et d'y implanter ses cultures à travers. Comme cela le sol est nourri par ce paillage donc plus de labour a faire, plus de désherbage car la végétation spontanée peine à traverser le paillage, de plus vu que le sol n'est plus retourner, l'on ne sème plus les mauvaises herbes. Toujours grâce au paillage, il n'y a presque plus d'arrosage car le paillage évite évaporation et capte la rosée du matin. Si vous êtes intéressé par cette technique, un ancien ingénieur de l'INRA, Dominique Soltner à fait un gros travail sur le sujet avec notamment des vidéos que vous trouverez surement sur le net.
Finalement le gros problème de cette technique, c'est que l'on n'a pratiquement plus rien à faire une fois les semis effectuer, mise à part la récolte, c'est assez déroutant^^

itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  gunday le Jeu 18 Juil - 9:34

Comme toi, j'ai pas été très convaincu pour les engrais vert.
Le gros intérêt est d'arriver à couvrir en hiver, excepté ce point, c'est difficile à manier.

Reste à trouver suffisamment de matière première pour pailler correctement un jardin.
J'avoue qu'avec seulement 30m², je ne trouve pas suffisamment de paillage.
Entre les 150m² de pelouse, les fanes de maïs et les branches glané à gauche ou à droite, je paille tout juste la moitié du potager.

Donc avec un jardin 3 à 4 fois plus grand, ça me parait assez difficile!

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  itank le Jeu 18 Juil - 12:32

Les premières années ton paillage doit être très épais (min 20 cm) mais une fois les vivaces éléminées, vu que les annuelles ne se resèment plus car la terre n'est plus retournée (les graines meurent en surface), le paillage n'a plus besoin d'être si épais.
Beaucoup de gens brule ou amène à la déchetterie leur déchets végétaux, d'aucuns seraient très content si tu leur en débarrasses.
Ce qui produit le plus de biomasse, ce sont les arbres donc plantez des haies, des bosquets, des vergers,...

itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  tranxen le Jeu 18 Juil - 13:28

20 cm sur un potager de 300 m², le minimum syndical pour 2 personnes à l'année, ça fait 60 m³ soit un semi remorque, absolument inenvisageable en autarcie.

tranxen

Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  gunday le Jeu 18 Juil - 14:27

tranxen a écrit:20 cm sur un potager de 300 m², le minimum syndical pour 2 personnes à l'année, ça fait 60 m³ soit un semi remorque, absolument inenvisageable en autarcie.
J'étais arriver par l'expérience à une conclusion similaire.

itank a écrit:Beaucoup de gens brule ou amène à la déchetterie leur déchets végétaux, d'aucuns seraient très content si tu leur en débarrasses.
Ce qui produit le plus de biomasse, ce sont les arbres donc plantez des haies, des bosquets, des vergers,...
Ici, c'est mis en sac avant ramassage. Et les déchets qui ont commencé à fermenter, c'est pas la joie.
Pour les branchages, j'en récupère un peu, mais faut du volume et beaucoup les garde pour le barbecue...

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  itank le Jeu 18 Juil - 15:41

tranxen a écrit:20 cm sur un potager de 300 m², le minimum syndical pour 2 personnes à l'année, ça fait 60 m³ soit un semi remorque, absolument inenvisageable en autarcie.

C'est vrai que dit comme çà, cela parait beaucoup ^^

Je viens de récupérer un jardin cette année, il fait 1000m²(sans décompter les allées), j'ai acheté 1 boule de foin (soit environ 750m² de fauchage) et une de paille. Cela m'a permis de couvrir la totalité du jardin cette hiver. j'y rajoute au fur et à mesure que les "mauvaises" herbes traverse ce mulch, la tonte des allées, la taille des haies, les déchets de cuisines, la litière des poules, enfin tout ce qui me passe sous la main et je n'est pas trop de souci de salissure.
J'ai déjà des retours d’expérience sur mon précédant jardin et effectivement la première année ce n'est pas facile car les vivaces ont beaucoup de réserves et sont difficiles à contenir mais une fois ce souci balayé, le plus dur c'est de trouver de quoi s'occuper.

Si malgré tout on ne trouve pas assez de paillage, il reste la solution d'avoir culture en place continuellement mais quoi qu'il arrive, il ne faut jamais que le sol soit nu, sous peine de minéraliser son sol.

itank

Messages : 36
Date d'inscription : 13/07/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  gunday le Jeu 18 Juil - 15:56

J'ai des culture perpétuels en place, et l'herbe continu de pousser.
Pourtant pousser à travers un chou en pleine forme me parait un peu fou, mais les herbes y arrivent.
Donc les vivaces semble suffisamment solide pour passer à travers les cultures.

Je recommanderai lors de la mise en culture de semer un engrais vert un peu choc et invasif.
J'ai utilisé le colza après un micro labour (j'ai retourné la surface), et les herbes n'ont poussé que quand la colza a été coupé.
Le laisser un an plein me parait être assez destructeur. Déjà laissé plus de 6 mois, j'avais plus les plantes d'origine, mais les herbes qui ouvre le bal des mauvaises herbes.

Je ne connais pas votre potager.
Mais chez moi 10cm de pelouse, c'est maximum 3 mois de longévité.
Le foin a l'air de tenir quelques semaines de plus.
Et là je parle bien de l'été et non de l'hiver... (où le métabolisme semble plus rapide)
Le bois semble durer un peu plus, mais est moins évident à trouver.
Et en couche insuffisamment épaisse disparait très vite!

Pour les autres paillages, il est recommandé de faire attention avec les déchets de cuisine et les excréments d'animaux.
En particulier lorsque les phases de récolte approchent.
Personnellement, je les composte afin d'éviter les risques sanitaires.

Donc oui par endroit j'ai le sol nu car pas possible de le couvrir (plus de plantes disponibles, ou des plantes trop invasives).
cette année j'ai remarqué que les soucis était très gourmand en eau.
Au points que je suis obligé des les arracher près des potimarrons/tomates, sinon ils se dessèchent tous.

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  geispe le Jeu 18 Juil - 22:48

je pense que le labour profond, surtout est à proscrire... les méthodes récentes des agriculteurs consistent de plus en plus, effectivement, à travailler le sol plus en surface.
on ne peut cependant pas bien comparer une culture manuelle avec une agriculture mécanisée car c'est très différent...
personnellement j'en suis revenu aux méthodes anciennes (sauf bêchage que je ne pratique pas parce que je n'aime pas) car j'ai remarqué que la terre travaillée se remet très rapidement en état au moyen de la végétation que l'on y a semée ou plantée, plus les spontanées "mauvaises herbes" (pratiquement toutes intéressantes et mangeables ou au moins mulchables ou compostables...)
je me sers d'un croc à quatre dents, essentiellement mais je désherbe si nécessaire et laisse volontiers la terre à nu : elle ne le reste pas longtemps...
je mulche ou fais des buttes ou encore du compost avec la végétation que j'arrache, de préférence avant qu'elle ne produise des graines. un mulch avec du foin comportant des semences risque de donner un semis d'herbe... délicat à maîtriser ensuite.
je ne paille pas puisque je n'ai pas de paille et celle que j'ai retourne au sol sur place là où elle a été cultivée, sans quoi elle va y manquer... le paillage semble donc déséquilibrant quelque part si la paille vient d'ailleurs. et lorsqu'on a moins de travail au jardin parce qu'on a paillé on omet souvent de compter le travail de produire, récolter et transporter la paille... :-)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

labour ou non labour

Message  janeway le Mer 2 Avr - 14:35

Pour ma part j'ai lu récemment qu'en effet le labour ne semble pas indispensable voir est même destructeur.
Alors moi qui bêchait à la main, je pense venir au non labour.
Je n'ai pas de problème de mauvaise herbes... Mais je ne sais pas si ce que je fais est bien non plus......
L'hiver je lâche mes poules et canard sur le jardin ils me desherbe tout...
L'été je paille tout avec la litière des lapins et des poules.......
L'année dernière j'ai eu pas mal de légumes mais même si je suis seule j'aurais tendance à en faire trop..... comme 40 pied de tomates par exemples......(différentes variétés)

janeway

Messages : 10
Date d'inscription : 02/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  geispe le Jeu 3 Avr - 23:56

si tout n'est pas plein de mauvaises herbes on n'a pas forcément besoin de bêcher, effectivement... personnellement j'aère simplement la surface au moyen d'un croc à quatre dents...
le trop de tomates est effectivement peut-être une question de gestion du jardinage et il vaut peut-être mieux en faire un peu moins pour faire autre chose dont on a besoin, à la place...
mais bon çà peut se mettre en conserve et çà peut se donner aussi...  Very Happy 
moi-mêlme je n'en fais quasiment plus pour l'instant... car le mildiou me les dévaste à chaque fois...

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  janeway le Ven 4 Avr - 8:44

Oui c'est pour ça que je fais plusieurs variété de tomates. Certaines sont sans doute moins touché par la maladie. Je paille au pied, enleve les 1er gourmand et ensuite je laisse le pied pousser comme il veut. La premier année je les ai taillé, elles ont eu la maladie à la fin. L'année dernière rien.
Il parait qu'il faut mettre des orties broyés au pied lors de la plantation.
Je fais des concerves, on partage avec les voisins.
Si j'ai trop de certains légumes, un voisin aura trop d'autres on se donne ce qu'on a en trop.
L'année dernière j'ai même donné du surplus de courgettes au secours catholique.
Je divise mon jardin en quatre. D'une parcelle pour les tomates. Une autre pour tout ce qui est courgettes, concombre ect, les autres pour tout ce qui est haricots, pois, fèves, salades, même si je met quelques salades au pied des tomates.
J'ai pas encore testé de mettre un pied de courgette au pied des tomates....
J'ai pas encore réussi à avoir des choux.
Cette année j'ai au moins réussi les carottes avec ma nouvelle technique....

janeway

Messages : 10
Date d'inscription : 02/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  geispe le Ven 4 Avr - 10:04

certaines réussites sont très variables selon les années... en tous cas tu as l'air de bien faire...
tu es dans quelle région ?

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  janeway le Ven 4 Avr - 13:50

dans la nièvre.
Ce qui est pas évident parfois parce que j'aurais tendance à vouloir toujours planter trop tôt d'après les anciens.
Cela fait 3 ans que je cultive. J'en apprend petit à petit. Je fais des essais.

janeway

Messages : 10
Date d'inscription : 02/04/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le labour : le pire acte destructeur de l'Homme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum