échelle de l'autarcie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

échelle de l'autarcie

Message  geispe le Jeu 29 Sep - 15:39

cela fait un moment que je pense à une "échelle de l'autarcie" pour savoir où l'on se situe et de quoi on parle...
alors tout à fait provisoirement, pour avoir une idée de départ cela donnerait quelque chose comme çà :

- dépendance totale pour ce dont j'ai besoin (alimentaires, vestimentaires, habitat, etc...)
- dépendance partielle (dépendante des ressources et du savoir-faire) (nourriture, vêtements, abri, outils et ustensiles)
- je n'ai pas certaines choses comme : le sel (pas indispensable), l'argile (plutôt indispensable - récipients), d'autres "indispensables" étant l'eau, le bois...
- j'ai tout sous la main et/ou produis tout ce dont j'ai besoin... et donc suis en autarcie totale...

on peut y réfléchir et compléter, voire reclasser...

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  .... le Jeu 29 Sep - 22:14

Peut-être rajouter une rubrique : en cours d'installation pour projet d'autarcie
Car si on rénove et qu'on s'installe, on est encore dans l'improvisation totale mais si on vise l'autarcie à terme


....

Messages : 18
Date d'inscription : 27/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Jeu 29 Sep - 22:50

c'est un peu ce que j'ai pensé pouvoir faire apparaître : que l'on puisse se référer à une échelle pour voir où l'on se situe et comment on avance...
il faudrait probablement plus détailler et décrire les différents états et situations, et pour cela il faut arriver à imaginer par quoi et comment l'on sort d'une dépendance totale pour aller progressivement vers un niveau supérieur d'autarcie ou d'autonomie...
ce sont peut-être plusieurs états qu'il faudrait ajouter en les détaillant ?

le but n'est pas forcément d'atteindre une autarcie totale puisque celle-ci me semble assez utopique, mais simplement d'avoir des repères...

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Echelle de l'autarcie

Message  campaganne le Sam 15 Oct - 11:46

Très bonne idée Geispe,

Pouvoir se repérer sur une "échelle" et voir les échelons à gravir au fur et à mesure, très bonne idée !
En détaillant au minimum, l'intérieur de chaque cran : alimentaire (élevage, potager, verger, céréale ...), ....
avatar
campaganne

Messages : 10
Date d'inscription : 10/05/2011
Age : 55
Localisation : Sud de l'Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Sam 15 Oct - 13:04

oui, il faudrait par exemple pouvoir se situer sur une échelle pour ce qui est de la consommation électrique, allant du tout électrique à zéro électrique en passant par un certain nombre de stades possibles...
ou aussi pour ce qui est du jardinage, aller d'un petit jardin de fleurs vers le potager, puis vers des cultures plus basiques, etc...
sans toutefois faire une obsession pour atteindre le haut de l'échelle : il faut faire avec ce que l'on a et tant que çà fait plaisir (pas devenir maso pour l'autarcie par exemple) etc... d'où pas mal de choses à réfléchir...
les buts, aussi peuvent être divers : écologiques p. ex. mais celui auquel je donne personnellement la préférence... la recherche du mode de vie humain optimal, celui qui va être agréable tout en préservant un environnement en permanence renouvelable...
il inclue également la remise en cause tout le modèle social présent et passé... sauf les aspects positifs - s'il y en a scratch
il y a du neuf à inventer... bientôt les longues soirées d'hiver... Laughing

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  François le Sam 15 Oct - 13:52

geispe a écrit:il y a du neuf à inventer... bientôt les longues soirées d'hiver... Laughing

Si c'est de l'hiver de Kondratieff dont tu veux parler, effectivement nous aurons le temps d'y réfléchir. Car cet hiver risque d'être long et froid !

François

Messages : 23
Date d'inscription : 06/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  yamabushi le Sam 29 Oct - 23:51

Le substitu du PQ ( oups pardon du Papier WC ) on le place où dans l'échelle ?
Parce que personne n'en parle mais je crois que sans ça on sera quand meme beaucoup à etre démuni.
Est ce que vous voudriez faire une échelle en partant des indispensables ou on prend aussi en compte les petits mieux déjà mis en place ?
avatar
yamabushi

Messages : 53
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 50
Localisation : bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Dim 30 Oct - 10:20

Est ce que vous voudriez faire une échelle en partant des indispensables ou on prend aussi en compte les petits mieux déjà mis en place ?
l'autarcie dont il est en principe question ici est une démarche progressive volontaire allant plutôt dans le sens de la simplicité volontaire.
je cherche alors à savoir par quoi je peux commencer et ensuite poursuivre ma démarche : et il s'agit alors souvent de jardinage puis bricolages ou artisanats, puisque l'on peut produire soi-même certaines choses que l'on n'achètera pas, et fabriquer d'autres choses que l'on n'aura pas besoin d'acquérir...
on peut ainsi progressivement adopter un mode de vie allant vers plus d'autarcie... d'autonomie, et plus d'économie... et qui sera en principe plus "écologique" aussi.

le PQ ne figure alors pas dans les priorités, ni par exemple le fait de se passer de la lumière électrique pour se remettre à la bougie... (ce qui n'est d'ailleurs pas facile puisqu'il faut produire la mèche et la cire). le papier hygiénique peut être remplacé par de la mousse, du regain ou équivalent. on peut même se fabriquer son papier si on se prend la peine et le temps... :-)

l'autarcie "contrainte" et plus "survivalistes" est plutôt ici : http://apres.petrole.online.fr/f/
et là on n'a moins besoin d'une échelle puisque cela pourrait être tout tout de suite et au même moment... en cas de crash par exemple pour une raison ou une autre.
c'est "une autre paire de manches"... :-)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  yamabushi le Dim 30 Oct - 22:35

Ok donc dans le principe, il faut faire l'inventaire de ce qu'on a déjà et ensuite voire ce que l'on est capablede faire soit meme ou non et de mettre en place une stratégie pour avoir l'impact le plus positif possible sur notre environnement et notre bien etre sans que cela devienne une sinécure ou un tat de corvées.
avatar
yamabushi

Messages : 53
Date d'inscription : 25/10/2011
Age : 50
Localisation : bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  looping le Lun 15 Oct - 22:34

Sujet interessant.. Je le deterre en esperant qu'il se relance !

Pas facile cependant de faire un "classement" ou une échelle, car comme ça a déjà été dit, cela va dépendre de la situation de départ de chacun au moment ou on se décide de "vivre autrement".
Du coup, c'est peut etre à chacun de s'auto-évaluer en fonction de ses propres objectifs sur une échelle forcemment variable, puisque nous n'avons pas tous les memes objectifs justement, ni les memes point de départ ! scratch

Peut etre aussi une évaluation serait elle possible entre nous, membres de ce forum ? Question
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Lun 15 Oct - 23:50

j'avais plutôt pensé à une échelle "fixe" c'est à dire allant de l'autarcie totale à la dépendance totale, et sur laquelle chacun pourrait se situer à peu près pour voir ce que çà donne, et pour voir où il en est... sans pour autant en venir à l'idée de concours, la démarche d'un rapprochement vers l'autarcie devant rester intéressante et agréable et ne pas devenir trop contraignante voire masochiste... :-)

je reporte ici ce que j'avais noté sur mon blog et que l'on peut toujours encore revoir, bien sûr :
(copier-coller de http://monotarcie.blogspot.fr/p/autarcie.html)

échelle de l'autarcie (essai)


l'expression "vivre en autarcie" est souvent utilisée pour exprimer des modes de vie diversement interprétés...


j'ai essayé de voir ce que donnerait une sorte "d'échelle de l'autarcie" - il faut alors lire le contenu dans le sens "pas d'autarcie" allant vers "autarcie totale" étant entendu que la notion d'autarcie totale est parfois extrême pour les besoins de l'échelle, et que l'on ne va probablement pas - aujourd'hui du moins - s'acharner à se passer de la lumière électrique, par exemple... pour s'éclairer à la bougie (ce qui n'est pas évident si l'on veut produire suffisamment de cire soi-même et "naturellement")...
tout comme il n'est pas nécessaire non plus de se forcer à aller vers l'autarcie si on n'en a pas l'envie : ce serait probablement contre-productif.

envisageons donc la description de repères permettant plus ou moins de se situer, sur une échelle allant de la dépendance totale (j'achète tout : alimentaire, vestimentaire, habitat, déplacements, matières premières, outils, ustensiles) (c'est la "société de consommation")
vers l'autarcie ou la dépendance partielle
jusqu'à l'autarcie totale : je n'achète rien. (là, il n'y a plus de "société de consommation")


nourriture :
j'habite en ville et j'achète ma nourriture.
j'ai un jardin où je produis une partie des légumes que je consomme
j'ai un grand jardin à la campagne où je produis l'essentiel des légumes que je consomme

j'ai un grand jardin à la campagne où je produis l'essentiel des légumes que je consomme. il me permet aussi de faire des réserves pour passer l'hiver. je produis mes semences.

je produis également une partie de mes "basiques" : céréales, légumineuses, oléagineux, racines pour partie ou pour toute l'année.

je produis tous mes basiques : céréales, légumineuses, oléagineux, racines et tubercules. je n'achète pas de nourriture à l'extérieur. je produis aussi toutes mes semences. je fais des cueillettes de plantes sauvages comestibles.
je n'achète rien. (alimentation, semences, engrais, produits de traitement, machines, carburants)
je suis végétarien (pas de viande, mais des sous produits animaux nécessitant l'élevage : fromages, laitages, miel)
je suis végétalien (ni viande, ni sous-produits animaux = pas d'élevage nécessaire)


cuisiner :
tout électrique ou gaz
bois fait main - cuisinière - poêle - cheminée...



eau potable :
réseau d'eau communal
pompe (dépendance à la technologie)
source


élevage :
achat de la nourriture, de la litière, de bâtiments, terrains et clôtures
je produis mécaniquement (machines + carburants) la nourriture et la litière pour mes animaux
je produis mécaniquement (machines) au moyen de la traction animale la nourriture et la litière pour mes animaux.
je produis manuellement la nourriture et la litière pour mes animaux
dépendance : abattoir pour l'abattage des animaux vieux, en surnombre ou simplement à consommer
dépendance : organismes d'insémination ou emprunt d'animaux pour la reproduction
je dispose des surfaces de terrain nécessaires (location=dépendance) ou en propriété.
je n'achète rien (semences, engrais, traitements, machines, carburants)
pas d'élevage


habillement :
j'achète mes vêtements et mes chaussants.
je fabrique mes vêtements avec des fibres textiles achetées.
j'élève des animaux qui me fournissent une partie des fibres textiles que j'utilise.
je cultive certaines fibres textiles.
je fabrique mes vêtements avec des fibres que j'ai produites ou cueillies.
je fabrique mes chaussants.
je n'achète rien (matières premières, transformation et confection manuelles)




énergies :
tout électrique
production électrique autonome = dépendance technologique. (ex. élioenne, panneaux solaires)
je me passe de certains appareils électriques.
congélateur ?
réfrigérateur ?
petit électro-ménager ?
radio ?
télévision ?
ordinateur ?
électricité juste pour la lumière
je me passe d'électricité


chauffage :
électrique, fuel, gaz
bois acheté
bois fait soi-même motorisé (tronçonneuse, sciage, transport)
bois sans moteur : tout manuel


moyens de déplacement et transport :
une ou plusieurs voitures
autres engins motorisés
pas de voiture
bicyclette (mais reste un produit de l'industrie)
traction animale (se reporter alors aussi à "élevage")
pas de moyen de transport autre que ... les pieds



habitat :
je suis en location
je n'ai pas construit ma maison
j'ai partiellement construit ma maison
j'ai construit ma maison avec du matériel acheté
j'entretiens ma maison avec produits et matériel achetés
propriétaire, j'ai construit ma maison avec du matériel trouvé/produit sur place



outils :
tout électrique
outils manuels


loisirs :
je pars en vacances en avion
en voiture
à vélo
à pied
activités de loisirs "consommation" (nécessitant un budget)
je ne pars pas en vacances




activités professionnelles :
activité à plein temps générant un revenu
activité à temps partiel générant un revenu partiel ou accessoire
aucune activité générant un revenu.






si j'expérimente ce que cette échelle donne pour ma situation personnelle, j'obtiens le résultat suivant :
nourriture : j'ai un grand jardin à la campagne où je produis l'essentiel des légumes que je consomme. il me permet aussi de faire des réserves pour passer l'hiver. je produis mes semences.

je produis également une partie de mes "basiques" : céréales, légumineuses, oléagineux, racines pour partie ou pour toute l'année.
je suis végétalien dans la tête, mais végétarien par gourmandise. (un peu de fromages, miel et laitages)
j'achète certains compléments et ... des gourmandises...
cuisiner : en partie gaz (actuellement pour dépanner et économiser le bois) et bois fait à la main - cuisinière - poêle
eau potable : source
élevage : pas d'élevage
habillement : je n'achète rien (mais j'ai des stocks) sauf les chaussants.
énergies : électricité juste pour la lumière... et l'ordinateur.
chauffage : bois tout manuel
déplacements : une petite voiture pour de rares et courts déplacements
habitat : propriétaire d'une maison ancienne avec de grandes dépendances.
outils : pas d'outils ou outillages électriques.
loisirs : je ne pars pas en vacances donc pas de budget.
activités professionnelles : aucune (retraité) et avant cela : activité volontairement à temps partiel générant un revenu partiel.

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  gunday le Mar 16 Oct - 9:40

Je rajouterais quelques étapes intermédiaires à cette échelle.

par exemple concernant le jardin, il y a de nombreux niveaux, allant de jardin utile à jardin plaisir.
Pareil pour l'alimentation, je rajouterai une autre catégorie alimentation végétarienne à tendance opportuniste. En gros si je fais de poules (pratique contre les limaces & co) pour les œufs et que je mange les poussins mâles ou les vieilles poules, cela n’impacte pas la production d’œuf tout en proposant de la viande.
A ce niveau pour l'élevage, tout dépend du type d'élevage, pour quelques poules et des abeilles, l'infrastructure sera limité!
Idem l'eau potable, on peux avoir une pompe mais ne dépendant pas de l'électricité (vis sans fin par exemple). Bien sûr à condition d'une eau peu profonde, on simplement, d'un stockage de l'eau de pluie.

Pour l'activité, il me parait actuellement difficile de n'avoir aucune activité. Activité au sens revenu.
D'ailleurs, de souvenir retraité est une catégorie dans les catégories socio-professionnels, une catégorie différente des personnes n'occupant pas d'emploi.

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Mar 16 Oct - 11:50

gunday a écrit:Je rajouterais quelques étapes intermédiaires à cette échelle.

par exemple concernant le jardin, il y a de nombreux niveaux, allant de jardin utile à jardin plaisir.
oui, mais en principe le jardin utile est prioritaire et le jardin plaisir se place une fois les cultures vivrières suffisantes...
effectivement aujourd'hui on peut jongler puisqu'on peut limiter là où l'on veut, les cultures utiles.
il y a énormément de choses qui entrent alors dans la catégorie "plaisir" y compris dans toutes les autres rubriques de l'échelle... mais elles sont généralement facultatives.
cela soulève la question intéressante de savoir où s'arrête le nécessaire et où commence le facultatif : c'est individuel, en fait et une personne qui peut vivre de pas grand chose et/ou de cueillettes aura bien moins voire pas du tout besoin de travaux de culture, par exemple...

mais on peut effectivement envisager une rubrique des activités plaisir ou loisirs - c'est important... (édit : je vois que çà y est déjà... - je m'étais pas relu depuis un moment :-)
d'ailleurs une bonne partie de ces activités sont certainement aussi des activités utiles... :-)



Pareil pour l'alimentation, je rajouterai une autre catégorie alimentation végétarienne à tendance opportuniste. En gros si je fais de poules (pratique contre les limaces & co) pour les œufs et que je mange les poussins mâles ou les vieilles poules, cela n’impacte pas la production d’œuf tout en proposant de la viande.
A ce niveau pour l'élevage, tout dépend du type d'élevage, pour quelques poules et des abeilles, l'infrastructure sera limité!
Idem l'eau potable, on peux avoir une pompe mais ne dépendant pas de l'électricité (vis sans fin par exemple). Bien sûr à condition d'une eau peu profonde, on simplement, d'un stockage de l'eau de pluie.
il faut aussi envisager alors de résoudre la question de la production de la technologie, du matériel, nécessaire à tout cela : là aussi il y a une échelle allant du plus simple au plus sophistiqué, ce dernier demandant probablement bien plus de moyens pour sa mise au point. et on accentue alors la dépendance.



Pour l'activité, il me parait actuellement difficile de n'avoir aucune activité. Activité au sens revenu.
oui certainement, mais c'est plutôt pour fixer un repère... un point au bout du système... :-)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  François le Mer 17 Oct - 21:07

Bonjour,

J'ai l'impression qu'il manque au moins deux rubriques :
- lien de dépendance vis à vis de la santé (médecin, médicaments, ...) ==> connaisssances et compétences en phytothérapie par exemple, avec culture / exploitation des plantes.
- lien de dépendance vis à vis du savoir et du savoir-faire (accès aux savoirs sur place, en bibliothèque, par internet, ...) Quels sont les savoirs indispensables, utiles, ... Comment transmettre ces connaissances aux générations futures, ...

François

Messages : 23
Date d'inscription : 06/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  looping le Jeu 18 Oct - 0:38

A vous lire, je me rend compte que je suis bien loin de l'autarcie !  Mais il est encore trop tot pour moi pour pouvoir me passer de mon boulot...(crédit sur la maison à rembourser oblige..), et donc l'organisation d'une vie autarcique ou s'en rapprochant est compliquée, essentiellement à cause du manque de temps dont je dispose..

@ geipse : j'ai "jeté" un oeil sur ton blog qui a l'air fourni en infos pratiques sur plusieurs sujets, je m'y pencherai plus sérieusement dès que j'aurai... du temps   Sad

Après, je trouve ton échelle suffisament complète pour se situer, et se rendre compte à quel point nous (je ?) sommes dépendants d'une société qui court de plus en plus vite à sa propre perte..
Et je ne cherche pas à faire de concours, mais bien pouvoir me situer par rapport à des personnes présentes sur ce forum (qui sont donc à priori pour une certaine indépendance),  avoir une echelle de valeurs quand à ma propre dépendance, et enfin, pouvoir échanger par la suite des savoirs ou savoir-faire avec vous tous !  Wink

La notion de savoir/savoir-faire à d'ailleurs été soulevée par François, et c'est vrai que c'est d'une importance capitale ! (Le nombre de choses que j'ignore est énorme...).



Dernière édition par looping le Mer 21 Aoû - 15:53, édité 1 fois
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  gunday le Jeu 18 Oct - 9:18

geispe a écrit:oui certainement, mais c'est plutôt pour fixer un repère... un point au bout du système... :-)
En fait ce que je voulais dire c'est qu'à ce niveau, travailleur ou non travailleur n'est pas suffisant.
Si on veux se désolidariser du système, il faut voir si nous pouvons nous passer du système.
De souvenir, votre ancien métier était de produire des légumes, et cela système ou non, il y aura toujours des personnes pour ce nourrir.
Par contre, par exemple un rentier (vivant des revenus de son capital) risque d'être en difficulté en l'absence du système.
Il est vrai que cette notion est quand même plus subjective!

gunday

Messages : 189
Date d'inscription : 11/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Dim 21 Oct - 21:20

François a écrit:
J'ai l'impression qu'il manque au moins deux rubriques :
- lien de dépendance vis à vis de la santé (médecin, médicaments, ...) ==> connaisssances et compétences en phytothérapie par exemple, avec culture / exploitation des plantes.
- lien de dépendance vis à vis du savoir et du savoir-faire (accès aux savoirs sur place, en bibliothèque, par internet, ...) Quels sont les savoirs indispensables, utiles, ... Comment transmettre ces connaissances aux générations futures, ...

vrai que je n'ai pas cité ces sujets... alors si on essayait - pas évident, mais ce serait (en allant de "dépendance" vers "indépendance")

santé :
- recours au médecin, pharmacie, hôpital et service de santé modernes actuels
- tendre vers une moindre dépendance est alors avoir recours aux méthodes et médecines naturelles et/ou alternatives...

...avec les réserves que cela implique pour ce sujet délicat et à risque...
il n'est en effet pas évident de faire de l'auto-diagnostic et médication en cas de pépin... mais je pense que l'essentiel de la démarche se trouve dans la prévention : l'état de santé, n'est pas le même selon le mode de vie et d'alimentation que l'on pratique... un mode de vie plus actif et peut-être plus sobre, peut-être aussi plus proche du végétarisme voire du végétalisme qui plus est, auto-produit, devrait conduire en principe à un meilleur état de santé qu'un mode de vie sédentaire et une alimentation "industrielle"... ?



savoirs et savoir-faire :
- aujourd'hui les savoirs et savoirs-faire font l'objet d'une centralisation et spécialisation. c'est l'une des caractéristiques du monde actuel. cela va conduire au fait que "chacun sait un morceau", en quelque sorte...
- si l'on tend à aller dans le sens de l'autarcie je pense que les savoirs et savoir-faire ont tendance à se transmettre par le contact oral et visuel, l'expérimentation et l'exercice pratiques... les échanges de ces savoirs sont multiples, variés et "complets", puisqu'en quelque sorte il faut "tout savoir", être polyvalent... et ils se font spontanément et automatiquement lorsque simplement on vit ensemble.




geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  geispe le Dim 21 Oct - 21:26

Mais il est encore trop tot pour moi pour pouvoir me passer de mon boulot...(crédit sur la maison à rembourser oblige..),

grande prudence, de ce côté là... je crois que c'est bien le dernier point qu'il faut remettre en cause...
on a tous besoin d'un minimum de rentrées d'argent, mais aussi de sécurité sociale... du moins dans notre système actuel... :-)

geispe

Messages : 441
Date d'inscription : 17/06/2009
Localisation : alsace

Voir le profil de l'utilisateur http://quatsaisons.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  looping le Dim 21 Oct - 23:44

Bien sur.. C'est plus dans le sens ou je n'ai que très peu de temps libre que je dis ça.  
Et donc, difficile de bricoler, faire un jardin et s'en occuper comme il faut, faire mon bois, etc.. et passer 40 à 70h/semaine au boulot !

Le moment venu, un temps reduit ou partiel, ou choisi (peu importe le terme) sera le bienvenu.

Pour le sujet santé, pour le moment, je ne vais voir un toubib que si j'ai qquechose de cassé, mais ça ne devrait pas durer, l'age avançant doucement mais surement..

Et pour le (s) savoir (s) j'ai un problème de taille, puisque n'étant pas du coin, quand je demande conseil à un "papy" soit, il se fout ouvertement de ma gu*ule, soit ça ne l'interesse pas... Je n'ai plus de parents à qui demander qquechose depuis longtemps, c'est donc :  "article 22 : chacun fait comme il peut"...
D'ou l'interet pour moi d'internet et de ces forums, comme ici !
Bien sur, j'ai appris pleins de "trucs" en les faisant, mais mes lacunes sont encore grandes..
@+
avatar
looping

Messages : 65
Date d'inscription : 14/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: échelle de l'autarcie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum